Découvrir Cosmopolis

Cosmopolis, à la rencontre des cultures du monde

Si les murs de Cosmopolis avaient des yeux,
on les verrait briller devant les photos des grands reporters en Syrie, en Irak, en Colombie.
Si les  murs de Cosmopolis avaient une langue,
on les verrait débattre de migrations, de démocratie, d’inégalités, d’amour.
Si les murs de Cosmopolis avaient des jambes,
on les verrait se promener dans les rues d’un camp palestinien, voyager à bord du Transsibérien, s’initier à la danse Kathak.
S’ils avaient des cheveux,
on les verrait se dresser pendant la fête des morts au Mexique.
S’ils avaient des mains,
on les verrait s’initier aux calligraphies du monde.
S’ils avaient un téléphone,
on les verrait faire des selfies avec Gaël Faye, Javier Bardem ou les mannequins de Waxmania.
S’ils avaient une bouche,
on les verrait slamer, savourer les beureks de Zozan, la patate douce de Vojny, le hareng en fourrure de Leila.

 

Les murs de Cosmopolis n’ont qu’un cœur. Il bat au rythme des mouvements du monde et des 150 associations, citoyens, experts, artistes qui les font vivre chaque année.

Au programme...

Tous les ans, plus de 250 événements culturels : expositions, conférences, films, spectacles de danse, concerts, contes, repas, ateliers artistiques et pédagogiques, défilés de mode, etc.

Et des festivals :
• en mars, le Festival du cinéma espagnol
• en septembre, Décryptages, un mois pour comprendre un grand sujet de société
• en novembre, le Festisol et le Festival des 3 continents
• en décembre, Impressions d’Europe

Le lieu

450 m² d’espace d’exposition, sur deux niveaux
un amphithéâtre d’une centaine de places