Cosmopolis
18 Rue Scribe 44000 Nantes

Quelle terre après l’exil ?

Date
19 Mai 2022
Horaires
18h30 - 20h00
Débat animé par Nicolas de La Casinière, en présence d’Annick Sterkendries

Description de l'événement

Débat animé par Nicolas de La Casinière autour de l’exposition Suspension… quand la noria s’arrête, en présence d’Annick Sterkendries

La noria des immigrés, c’était ces allées et venues fréquentes entre la terre natale et le pays d’exil durant les Trente Glorieuses.

Lorsque l’heure de la retraite a sonné, que deviennent ces migrants devenus vieux qui ont fui les guerres, les dictatures mais aussi ceux invités dans les années soixante-dix pour suppléer au manque de force de travail française?

A priori, ces travailleurs émigrés ne devaient être ici que temporairement. La majorité a pu retourner définitivement au pays, mais pour d’autres, la noria s’est arrêtée dans le pays d’accueil. Entre deux rives.

Annick Sterkendries
Née à Bruxelles, Annick Sterkendries vit en France depuis trente ans.
Plasticienne photographe, elle adapte ses techniques en fonction de ses envies et de ses projets. L’actualité, les faits de société sont principalement ses sources d’inspiration, elle les traite de façon non-frontale laissant libre cours à son imagination. Paraboles, allégories humoristiques et sensibles, son travail témoigne d’un goût certain pour l’ethnologie.
Dans le travail d’Annick Sterkendries, rien n’est figé, le questionnement est permanent, entre le projet papier et la réalité du terrain, il y a toujours un inconnu. Il ajoute un intérêt certain à la démarche et à l’oeuvre finale.

Nicolas de La Casinière
Comme il a tout raté, concours pour entrer au gouvernement et diplôme supérieur pour jouer du piano debout dans des bars louches, il ne restait que journaliste. On peut y passer sa vie. Une vie de piges auprès de différents journaux, Libération, L’Express, Reporterre entre beaucoup d’autres, régionaux, spécialisés, disparus. Et aujourd’hui, il contribue toujours à l’irrégulomadaire satirique La Lettre à Lulu.

Conditions

Entrée libre